Mon enfant n'aime pas lire...comment je fais ?

Mis à jour : mai 1

En matière de lecture… il n’y guère de règles…si ce n’est celle de ne pas en avoir…ou seulement celles de Monsieur Pennac…

Certains enfants commenceront à déchiffrer à 5 ans, débuteront dans la lecture d’Harry Potter en CM1, quand d’autres se sentiront en difficultés dans les livres proposés dans leur tranche d’âge… ou se prendront de passion pour des romans normalement proposés pour plus jeunes…


(Photo byBen WhiteonUnsplash)


En réalité pour les libraires, il est restrictif de se fier aux tranches d’âge indiqués sur les livres, ils n’aiment pas trop cela et c’est pour cette raison que bien souvent les éditeurs n’indiquent pas d’âge sur les livres ou bien le font…mais uniquement pour orienter, voire rassurer les parents… est-ce que ce livre est adapté à l’âge de mon enfant ? Est-ce que ce ne sera pas trop light ou bien trop dur ?

Ces indications d’âge mettent les livres dans des cases et moi…je n’aime pas trop les cases :))


Par ailleurs, les parents ont tendance à avoir des idées précises, pas toujours partagées par leurs enfants sur le choix des lectures. Ils veulent parfois des livres « surtout bien écrits »,

« des histoires intelligentes qui ne vont pas les abrutir », « ah non, surtout pas d’illustrations, je veux un vrai livre, pas une BD ou un manga ».

Mais ce serait quoi un vrai livre ?? Les libraires parfois se le demandent…


Mon point de vue, c’est que le plus important dans un premier temps est que l’enfant ait envie de lire, qu’il y voit autre chose qu’un exercice à faire pour répondre aux injonctions de l’enseignant/des parents. Qu’il s’approprie l’objet livre, qu’il apprenne à avoir plaisir à le prendre, le poser, le reprendre, le relire, le finir, le colorier, le corner, l’interrompre définitivement même !


Surtout, surtout, qu’il ne se sente pas obligé de le finir. Que ce soit un objet vivant avec ses surprises et ses déceptions.


Les critères sont donc à regarder en fonction de l’enfant, uniquement de l’enfant. Pas en fonction de vos attentes ou de vos souvenirs d’enfance…:))


Ces critères… quels peuvent, quels doivent-ils être ?

1. Le style d’histoire

Vous pouvez aider votre enfant à s’orienter vers un style d’histoires en tenant compte de ce qu’il aime, de ce qui l’intéresse, le questionne : l’Histoire, l’aventure, le sport, les enquêtes, la magie ? L’humour ? Plutôt des histoires réalistes ? basées sur des thématiques de la vie quotidienne : l’école, l’amitié, la différence, les témoignages, ou plutôt de la littérature de l’imaginaire ? des mondes différents, des animaux qui parlent, des personnages dotés de pouvoirs…


Vous pouvez l’aider à essayer de définir ses goûts en regardant à quoi il aime jouer, quel genre de films ou dessins animés il aime regarder.


2. L’objet…

Pour beaucoup de libraires, peu importe le format du support.

Livre ? Roman graphique (texte + illustrations) ? BD ? Manga ?

Je vous dirais que peu importe… offrez-lui ce qui le tente, ce qu’il aime…la lecture c’est LIRE. Même si c’est dans des bulles, même si c’est dans un langage familier.


En cela… de mon point de vue… les jeux vidéos lorsqu’il y a du texte à lire, des dialogues, C’EST AUSSI DE LA LECTURE.

L’amener à l’objet papier, c’est lui proposer un autre support, une variante, complémentaire.


La lecture, ça se découvre, le livre, ça s’approprie. Le goût, cela vient dès le départ, avec le temps, ou jamais… même si j’adore lire… ne pas lire n’est pas une tare. Alors si votre enfant n’aime pas lire, après plusieurs propositions…et bien laissez-le tranquille… et cela viendra peut-être un jour… sur un malentendu ou une jolie rencontre.


Aude




© 2018 with WIX by Inkipit.

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon